JessicaBouquine

Le blog d'une lectrice passionnée

Accueil » Chroniques » Le Jeune Homme – 2022

Le Jeune Homme – 2022

Annie Ernaux

Edition Gallimard

Sa jalousie extrême il m’accusait d’avoir reçu un homme chez moi parce que la lunette des toilettes était relevée — rendait inutile de douter de sa passion pour moi et absurde ce reproche que je soupçonnais ses copains de lui avoir lancé, comment peux-tu sortir avec une femme ménopausée ?
Il me vouait une ferveur dont, à cinquante-quatre ans, je n’avais jamais été l’objet de la part d’un amant.

D’Annie Ernaux j’avais déjà lu La Place et cette lecture m’avais réellement plu de part la simplicité des mots et la construction mise en place.

Dans « Le jeune homme » , Annie Ernaux raconte une relation qu’elle a vécue avec un jeune étudiant de 30 ans son cadet , elle en avait 54 ; Ainsi à travers ce court récit l’autrice met en exergue cette relation.

« Avec mon mari autrefois, écrit-elle, je me sentais une fille du peuple, avec lui, cette fois j’étais une bourge ».

Mon avis :

Encore une fois l’autrice écrit sur la réalité de la vie, la société , en l’espèce il s’agit vivre une relation avec une personne plus jeune.

Elle dissèque la relation mais elle se rend compte qu’elle est dans un schéma inverse elle n’est plus la jeune fille du milieu populaire que son mari a connu car c’est elle qui initie.

Il s’agit d’une relation en miroir désormais c’est elle la bourgeoise et lui l’homme du peuple.

C’est aussi un roman sur le renouveau , avec lui elle revit car en étant avec ce jeune homme elle retrouve sa propre jeunesse , se sent désiré , aimé et revit son propre passé.


Elle se remémore sa vie d’étudiante et se rappelle la tragédie qu’elle a vécue car les fenêtres de l’appartement de A donne sur l’Hotel Dieu , lieu où elle a été hospitalisée afin de stopper l’hémorragie qu’avait déclenché son avortement clandestin.

La résultante de tout cela c’est que l’autrice décide de vivre sa relation aux yeux de tous et rejoint son amant tous les week-ends à Rouen, dans la ville ou elle-même étudiait.

C’est un roman qui peut paraitre assez déroutant au début de part le thème abordé car Le Jeune Homme met en scène une liaison insensée aux yeux de la société .



Mais c’est aussi l’histoire d »une femme libre , pourquoi est-on étonné ou choqué alors qu’un homme de cet âge peut tout à fait se retrouver dans cette situation?

En définitive j’ai apprécié ma lecture il est vrai que le texte est si court que l’on croirait que l’autrice l’a enlevé du chapitre d’un livre , mais en l’espace d’une demie heure tous les thèmes et les messages qu’Annie Ernaux a voulu mettre en évidence sont présents .

Si je ne les écris pas, les choses ne sont pas allées jusqu’à leur terme, elles ont été seulement vécues

Et vous l’avez-vous lu?

Ma note :

❤️❤️❤️

3/5

jessica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page