JessicaBouquine

Le blog d'une lectrice passionnée

Accueil » Chroniques » La Poule et son Cumin -2022

La Poule et son Cumin -2022

Zineb Mekouar

Editions JC Lattès

Zineb Mekouar avec La Poule et son cumin signe son premier roman c’est une plongée dans le Maroc contemporain où l’on suit le destin de deux jeunes femmes.
Nous y rencontrons Kenza héritière d’une femme famille aisée , Fatiha quant à elle est la fille de la domestique qui travaille chez la famille de Kenza.

Le lecteur découvre la vie de ces deux jeunes femmes alors que l’une a une vie de privièges au sein de laquelle elle fréquente l’élite l’autre quant à elle se contente d’aller à l’école publique et où les perspectives sont minces.

A l’adolescence un fossé de plus en plus grand se creuse entre les jeunes filles alors que Fatiha tente d’échapper à sa condition en acceptant des faveurs sexuelles d’un jeune homme aisé Kenza quant à elle est éprise de liberté et se retrouve victime d’une crise identitaire surtout à son arrivée en France pour entamer ses études.

« beurette » « Je ne me suis jamais sentie aussi arabe qu’en France », dira-t-elle.

Alors elle décide de retourner au Maroc mais elle ne se sent étrangère dans son propre pays, est-ce elle qui a changé ou est-ce pays qui est enclin aux traditions?

« Ce Maroc que j’aime tant, où il reste tant à faire. J’ai peur d’y retourner, d’y vivre. Je veux qu’on me laisse penser comme je veux. Croire si je veux. Sans me cacher pour manger, boire, faire l’amour. Sans subir un cadre dépassé. »

Mais l’amitié qui unissait les amies jadis existe- t-elle toujours? Elles se retrouvent à Casablanca, fin 2011. Que s’est-il passé entre-temps ?
Quelles trahisons les séparent ? Dans un pays qui punit l’avortement et interdit l’amour hors mariage, comment ces deux fillettes, issues de milieux opposés, ont grandi et sont devenues femmes ?

Mon avis:

La littérature classique reste de loin mon genre préféré néanmoins de temps en temps j’aime me plonger dans un roman contemporain .

A travers ce roman l’autrice nous entraîne au Maroc entre tradition et modernité avec comme paradoxe l’envie et le rejet de l’ailleurs.

La voix de l’autrice est très juste car c’est une histoire qu’on imagine être le quotidien des jeunes marocains aujourd’hui qui luttent entre leurs pulsions sexuelles et le respect des traditions afin de ne pas avoir l’hchouma, la « honte », reflet du code moral de la société.

Zineb Mekouar met aussi en lumière deux Maroc celui de la jeunesse dorée avec des possibilités infinies qui s’ouvre à elle et où l’Occident est accessible dès le plus jeune âge car ils ont appris à l’aimer.

A contrario le Maroc des jeunes pauvres qui est celui des sacrifices , des difficultés celui où l’éducation excellente reste un privilège réservé aux jeunes aisés.


En définitive , l’autrice signe un roman mettant en relief le Maroc actuel à travers les destinées de ces deux jeunes femmes on y découvre alors leurs drames , leurs joies car elles ont des trajectoires différentes représentées par la soumission mais aussi par la transgression.

Zineb Mekouar a été finaliste du Premier Roman en 2022 nul doute que c’est une autrice dont on entendra parler prochainement .

Et vous l’avez-vous lu?

Ma note :

❤️❤️❤️

3/5

jessica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page