JessicaBouquine

Le blog d'une lectrice passionnée

Accueil » Chroniques » L’Age D’Or – 2022

L’Age D’Or – 2022

Renée Rosen

Edition Belfond

Enfant, Alva a assisté à la ruine de son père et à la déchéance de sa famille. Depuis, elle s’est juré de ne plus jamais connaître la misère et de prendre sa revanche sur le destin.
Mais dans cette Amérique du tournant du xxe siècle, tenue d’une main de fer par une bourgeoisie vieillissante sûre de ses privilèges, quelle place pour une femme, certes ambitieuse mais roturière ?
Le mariage, d’abord. À force de manigances, Alva épouse un héritier Vanderbilt et s’assure ainsi une fortune colossale.

L’image, ensuite. Invitations fastueuses, bals extravagants, Alva ne recule devant rien. Et tant pis pour celles qui ne voient en elle qu’une cocotte parvenue.
La couronne, enfin. Alva va trouver sur son chemin la reine de la ruche, celle qui fait et défait les réputations, adoube ou exclut selon son bon plaisir : Caroline Astor.

Pendant trente ans, les deux femmes vont se livrer une guerre qui deviendra légendaire. Et façonner au passage une figure plus moderne de la femme, plus émancipée, capable de s’assumer seule dans le monde, en dehors d’un riche époux volage.

Renée Rosen est connue pour son roman Park Avenue Summer ainsi elle nous offre un roman qui plonge le lecteur dans l’Age d’Or américain ou Gilded Age qui est une période de grande prospérité .

C’est un roman inspiré de faits réels l’autrice ayant fait de nombreuses recherches quant à la vie des personnages.

En effet , à cette période la vie américaine est régie par les familles de la grande bourgeoisie s’y opposent deux types de familles celles ayant fondées la nation et les nouveaux riches communément appelés.

En l’espèce , nous faisons la rencontre d’Alva Vanderbilt et de Caroline Astor alors que la deuxième peine à se faire une place au sein de la haute société la deuxième règne en reine mère .

Alva a épousé un héritier mais la famille Vanderbilt est déconsidérée au yeux de la bourgeoisie vieillissante se sont des personnes sans éducation , des parvenus qui ne doivent leur fortune que des chemins de fer .
Provenant d’une famille pauvre c’est une immense chance pour elle car elle est dotée désormais d’une fortune colossale et a décidé de prendre sa vie en main.

Humiliée à de nombreuses reprises par la reine Caroline Astor elle cherche ainsi à la détrôner coûte que coûte mais ce désir la poussera-t-elle à enfreindre les règles appliquées depuis des années?

Mon avis:

J’ai toujours été intéressée par l’Age d’Or américain période assez méconnue ainsi à travers cette épopée romanesque l’on découvre l’histoire de deux femmes d’influence.

Ce roman a été un coup de coeur car l’autrice dresse un portrait croisé de ces deux femmes ambitieuses qui malgré le pouvoir qu’elles peuvent avoir au sein de leur salon mondain ne dépendent malgré tout que de leurs maris.

Cependant ces femmes se distinguent de part leur ténacité et leur force de caractère les femmes malgré le fait qu’à cette période elles sont soumises au carcan de la société .
Néanmoins à mesure que le roman avance on ressent le besoin d’émancipation de ces femmes mise en relief quand Alva notamment décide de divorcer alors que c’est un sujet tabou car le le sort réservé aux femmes était celui de vivre des mariages arrangés et fades.


De même elle aborde le thème de l’infidélité féminine à travers la fille de Caroline , car c’est un privilège réservé aux hommes .

En définitive ce fut une lecture rafraîchissante qui met en relief des femmes inspirantes et fortes qui malgré les conventions ont su régner sur la haute société.

De même malgré la trame romanesque l’autrice a fait un travail de recherche considérable pour se documenter sur cette période faste des États-Unis où il y a eu des bouleversements sociaux tel que l’industrie qui commence à se développer ce qui chamboule l’ordre des choses…

Et vous l’avez-vous lu?

Ma note :

❤️❤️❤️❤️❤️

5/5

jessica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page