JessicaBouquine

Le blog d'une lectrice passionnée

Accueil » Chroniques » La rentrée littéraire 2021

La rentrée littéraire 2021

Cette année encore la rentrée littéraire 2021 s’annonce passionnante avec 521 livres à son actif.


La question que de nombreuses personnes se posent c’est pourquoi une telle effervescence ?

Pour une personne qui n’est pas coutumière des moeurs françaises s’en est trop , mais en France c’est un rituel qui a encore de beaux jours devant lui.
En effet, la rentrée littéraire représente des mois et des mois de travail intense pour toute la chaine du livre , on doit publier des centaines et des centaines de livres entre août et fin septembre , c’est donc un enjeu économique majeur car ces titres représentent une bonne part des ventes d’automne en librairie.

Le lecteur averti peut retrouver son auteur chouchou mais le novice peut s’adonner aux prémices d’une belle aventure que représente la lecture, de même pour les écrivains connus ou débutants c’est le temps où ils seront jugés , scrutés , par le biais des médias et de la presse éditoriale.

C’est l’occasion de découvrir de nouveaux talents, l’occasion de confirmer des talents ou encore d’ériger en icône certains, mais cette rentrée peut être synonyme parfois de désillusions.
Que ce soit pour les lecteurs mais d’autant plus pour les écrivains c’est la saison des grandes espérances.

Même si notons le on sait que les grands noms seront toujours présents tels des écrivains comme Amélie Nohomb qui publie son trentième livre, cette année elle sort Le premier sang, chez Albin Michel , ou encore David Diop avec la porte du voyage sans retour, aux éditions Seuil , lui qui a reçu le Goncourt des lycéens pour Frère d’âme et l’international Booker Prize récemment .

La littérature contemporaine n’est pas mon genre de prédilection , je préfère assurément me plonger dans des romans classiques .
Néanmoins j’aime découvrir de temps en temps des romans historiques ou des lectures contemporaines qui mettent souvent en évidence des thématiques et des faits de société très forts qui me tiennent à coeur.

J’ai ainsi dressé une liste des romans celle-ci n’est pas exhaustive :

  • La fabrique des souvenirs , Clélia Renucci aux éditions Albin Michel sorti le 18 août 2021.

Résumé des éditions Albin Michel :

« C’était une partie de l’histoire du théâtre qu’il venait de sauver des limbes de l’oubli. Il ignorait qu’il s’apprêtait à bousculer l’histoire de sa vie. »
Dans un monde où les souvenirs se vendent et s’échangent grâce à une application révolutionnaire, Gabriel, amateur de théâtre, revit à plus d’un demi-siècle de distance la première de Phèdre en 1942 à la Comédie Française. Dans la salle, il remarque une spectatrice dont la nuque l’envoûte aussitôt, et se lance dans une quête éperdue pour découvrir l’identité de l’inconnue. Oriane Devancière, violoncelliste de renom, va le mener aux sources d’un amour authentique.
Original et virtuose, La Fabrique des souvenirs poursuit un fantastique voyage dans le temps et la mémoire, où l’auteure de Concours pour le Paradis célèbre, dans un subtil jeu de miroir, la passion sous toutes ses formes.

  • La librairie de Téhéran , Marjan Kamali aux édition Hauteville , paru le 18 août 2021.

Résumé des éditions Hauteville:

Téhéran, 1953. Les parents de Roya veulent le meilleur pour leur fille : ils l’inscrivent dans un prestigieux lycée de la capitale, espérant bien faire d’elle une savante, une intellectuelle, une femme capable de changer le cours de l’histoire. La jeune fille fréquente régulièrement la librairie de M. Fakhri, où elle trouve de quoi étancher sa soif de poésie et de littérature. C’est là qu’elle va faire connaissance de Bahman, jeune activiste politique, bien décidé à changer le monde. La librairie devient dès lors un lieu de rendez-vous clandestins et de résistance. Dans cette période politiquement mouvementée, parmi les recueils des plus grands poètes persans, naît une inoubliable histoire d’amour.

  • L’Unique goutte de sang , aux éditions Plon de Arnaud Rozan , paru le 19 août 2021.


Résumé des éditions Plon :

Au coeur du Tennessee des années vingt, Sidney, un adolescent noir, se retrouve pris au piège du désir de deux jeunes filles blanches qui provoquent le massacre de sa famille en l’accusant à tort.

Pourquoi un shérif adjoint a-t-il pris le risque de lui épargner le lynchage ? Dans cette Amérique où n’avoir qu’une seule goutte de sang noir expose au danger, Sidney est-il pour autant sauvé ? 
Quand le jeune homme reprend ses esprits après les horreurs vécues, sa mémoire s’est effacée.
Un lien étrange l’unit néanmoins à ce policier et à un mystérieux garçon, qu’il va désormais suivre comme son ombre dans une tragique odyssée. Car un tourbillon de violence poursuit implacablement Sidney, des émeutes de l’été sanglant de Chicago jusque dans l’Arkansas, sous fond de blues de Bessie Smith, sœur exilée du Sud.

Dans cette quête de ses racines, quel rôle vont jouer Robert Abbot, porte-parole de la cause des Noirs, Alma, la jeune aveugle, Lewis, l’ancien esclave, et les âmes tourmentées de Harlem ? 

Mesure-t-on à quel point des liens de sang se sont créés au cœur de la haine entre les Noirs et les Blancs, de génération en génération, au-delà de l’inimaginable ?

  • La tatoueuse de Jaipur , Alka Joshi aux éditions Hauteville , paru le 18 août 2021

Résumé des éditions Hauteville :

Fuyant un mariage abusif, Lakshmi, dix-sept ans, quitte son village rural des années 1950 pour se rendre dans la ville rose et animée de Jaïpur. Là, elle devient la tatoueuse au henné – et la confidente – la plus demandée des femmes de la haute société. Connue pour ses motifs originaux et ses conseils avisés, Lakshmi doit veiller à ne pas alimenter des rumeurs jalouses susceptibles de nuire à sa réputation. Alors qu’elle poursuit son rêve d’indépendance, elle est, un jour, stupéfaite de revoir son mari, qui a réussi à la retrouver. Il est accompagné d’une jeune fille fougueuse, une sœur dont Lakshmi ignorait l’existence. Soudain, sa vie tranquille en est bouleversée. Dans une société qui oscille sans cesse entre le traditionnel et le moderne, Lakshmi doit trouver sa place tout en poursuivant sa quête de liberté.

  • La porte du voyage sans retour, David Diop, aux éditions Seuil paru le 19 août 2021.

Résumé des éditions Seuil

« La porte du voyage sans retour » est le surnom donné à l’île de Gorée, d’où sont partis des millions d’Africains au temps de la traite des Noirs. C’est dans ce qui est en 1750 une concession française qu’un jeune homme débarque, venu au Sénégal pour étudier la flore locale. Botaniste, il caresse le rêve d’établir une encyclopédie universelle du vivant, en un siècle où l’heure est aux Lumières. Lorsqu’il a vent de l’histoire d’une jeune Africaine promise à l’esclavage et qui serait parvenue à s’évader, trouvant refuge quelque part aux confins de la terre sénégalaise, son voyage et son destin basculent dans la quête obstinée de cette femme perdue qui a laissé derrière elle mille pistes et autant de légendes.

  • L’ile du docteur Faust , Stéphanie Janicot , aux éditions Albin Michel, paru le 18 août 2021.

Résumé des éditions Albin Michel:

Tandis que la nuit tombe, neuf femmes attendent l’arrivée d’un passeur qui doit les mener sur une île au large de la Bretagne. Toutes ont payé le prix pour suivre un programme leur promettant de retrouver leurs vingt ans. Seule l’une d’entre elles, invitée, s’est juré de résister à la tentation. Mais le séjour et le mystère grandissant qui l’entoure, tout autant que le trouble suscité par le docteur Faust, vont lui révéler la difficulté de refuser ce pacte diabolique.
 Comment maîtriser le temps ? Accomplir nos rêves les plus sacrés, l’amour, la création ? Comme elle s’est plu à se jouer des mythes et des légendes dans ses précédents livres, Stéphanie Janicot interroge dans ce roman envoûtant le fantasme de la jeunesse éternelle et de la toute-puissance, l’illusion, la féminité et la force du désir.

  • Un tesson d’éternité , Valérie Tong Cuong , aux éditions JC Lattès , paru le 18 août 2021.

Résumé des édiions JC Lattès :

Que reste-t-il de la petite Anna Lacourt dans la vie maîtrisée d’Anna Gauthier, la femme épanouie et respectée de tous ?
Un roman implacable sur une construction sociale qui s’effondre, une réflexion fascinante sur les racines du ma
l.

jessica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page