Kathleen Tessaro

Edition City

Jeune femme issue de la bonne société londonienne, Grace s’ennuie dans sa vie de femme mariée. Jusqu’au jour où elle reçoit un courrier d’un avocat l’informant d’un étrange héritage. Elle doit se rendre à Paris pour en prendre possession. C’est le début d’une fascinante aventure. Grace apprend que l’héritage provient d’une certaine Eva d’Orsey, dont elle n’a jamais entendu parler. Son seul lien est une ancienne boutique de parfums où la jeune femme découvre l’histoire de sa bienfaitrice. Madame d’Orsey était une excentrique qui, des clubs de jazz new-yorkais aux casinos de Monte Carlo dans les années 20, a eu une vie d’une extraordinaire richesse. Mais les drames et les secrets de cette mystérieuse femme vont avoir des répercussions jusqu’à nos jours...

Je ne connaissais pas cette autrice mais à la lecture de cette quatrième de couverture j’ai toute suite voulu me plonger dans ce roman !

Grace est une jeune femme appartenant à la bonne société londonienne , elle est mariée à un homme charmant Roger.
Pour certains , elle a tout pour être heureuse mais pourtant elle s’ennuie, sa vie ne lui convient pas.

Est-ce cela le mariage? Elle n’est pas reconnue en tant que femme à part entière mais en tant qu’épouse.
Ainsi elle ne s’est pas réalisée , c’est la raison pour laquelle elle aimerait reprendre ses études, mais est-ce possible dans cette société de dictats ?

Dans son mariage, la moindre difficulté se négociait à coups de verres d’alcool ou de visites chez le bijoutier.
Mais dès le début, la romance de Grace et Roger ne s’était jouée que dans les extrêmes. C’était comme la version couleur de la vie en noir et blanc de monsieur et madame Tout-le-Monde. Dès l’instant où il l’avait aperçue, au bal de Grosvenor Square, Roger était tombé éperdument amoureux d’elle. Grace découvrait la capitale, et son charme naturel l’avait immédiatement touché. Chacune de ses attentions frôlait l’obsession, qu’il s’agisse de ses cadeaux luxueux ou de ses marques d’affection publiques.

Mais un jour elle reçoit un courrier en provenance de la France , le notaire qui lui a adressé la missive fait état d’un héritage , elle est donc invitée à se rendre sur place afin de régler les détails.
Elle se rend alors en France et apprend qu’il s’agit de l’héritage d’une certaine Eva d’Orsay , mais qui est cette femme et pourquoi lui lègue t-elle tout cela?

Grace est loin de s’imaginer qu’à travers cet héritage elle apprendra plus sur ses origines et va découvrir une histoire fabuleuse …

.

Mon avis :

Cette lecture a été un véritable coup de coeur, ayant une préférence pour la littérature classique je me laisse tenter néanmoins par des genres différents afin de faire de nombreuses découvertes , une fois n’est pas coutume cette lecture est une pépite .

C’est une histoire magnifique , l’autrice a su manier à merveille la double temporalité ce qui permet d’avoir un rythme entraînant , on ne s’ennuie donc pas.

On fait la connaissance de deux jeunes femmes qui a priori ont des personnalités différentes, alors que Grace est discrète et timide , Eva est déterminée et captivante.
Mais force est de constater que dès le début, l’autrice nous plonge dans la vie d’Eva d’Orsey, que nous continuerons de découvrir à travers le voyage de Grace à Paris.

Ainsi , c’est à partir de ce voyage que tous les éléments vont se recouper comme un puzzle jusqu’à arrivée au grand final , car l’autrice maintient le suspense avec brio.

L’on découvre la vie d’Eva, son parcours ses débuts en tant que femme de chambre jusqu’à son ascension , mais aussi les palaces, les années folles où régnaient faste et l’extravagance de l’époque.


Je n’ai pas pu me détacher de cette histoire qui a priori peut paraitre simple mais qui est très bien construite .

C’est un roman qui prône l’émancipation des femmes , à travers deux époques différentes les années 20 pour Eva et les années 50-60 pour Grace , on se rend compte encore une fois que les choix qu’une femme fait sont déterminants pour le reste de sa vie.


En outre , on aurait pu croire que dans les années 20 Eva aurait été beaucoup plus privée que Grace mais que nenni elle était beaucoup plus libre et a eu un mode de vie moins conventionnel que Grace dans les années 50.

Cependant, l’autrice établit une sorte de progression , alors que Grace était discrète au début , peu à peu elle veut se libérer de cette vie de contrainte, de cette vie réglée jusqu’au choix final qui changera son destin…

De même , la vie d’Eva laisse une place importante aux parfums , on y apprend qu’au-delà de la puissance olfactive les parfums sont des moyens de communication et des indices sur le caractère d’une personne .

En définitive je vous recommande cette lecture qui m’a captivé , car c’est un roman féministe, de courage et de ténacité , qui met en relief le fait qu’une femme doit pouvoir choisir sa vie.
Eva d’Orsay a résolument changé la vie de Grace, car elle l’invite à choisir entre la vie que la bonne société londonienne veut lui imposer et la vie qu’elle désire réellement.

Et vous l’avez-vous lu?




Mon avis :

❤️❤️❤️❤️❤️

5/5