Raymond Radiguet

Edition le Livre de Poche

Le diable au corps est le premier roman de Raymond Radiguet sa parution date de 1923 , quelques mois avant que le décès de l’auteur à l’âge de vingt ans .
A noter qu’il s’agissait d’un auteur connu d’abord pour la poésire avant de devenir romancier.

En 1917, un lycéen de quinze ans de bonne famille, tombe amoureux d’une jeune femme, Marthe, de quatre ans son aîné dont le fiancé , Jacques, est parti au front.

Le mariage est arrangé mais Marthe n’est pas amoureuse de celui qui est devenu son mari…

Peu à peu Marthe s’éprend à son tour du jeune homme et les deux jeunes gens vivent ensemble une véritable passion cachée . Mais leurs différences apparaissent au fur et à mesure , Marthe est une jeune femme mâture à la différence de son jeune amant qui est puérile et lunatique.

De même des critiques de la part de la famille , des amis et des voisins, se font entendre car c’est un pêché selon eux, comment peut-on tromper son époux , cet héros , avec un adolescent à peine sorti de l’enfance?

Mon avis :

A sa parution ce roman est source de scandale et le décès prématuré de l’auteur en fait un roman un mythique.

Radiguet a toujours affirmé que son récit était fictif, pourtant il a lui-même entretenu, à l’âge de quatorze ans, une liaison avec Alice Serrier, une voisine de ses parents dont le mari était parti au front et dont il s’est sans aucun doute inspiré pour son roman.

Au-delà de l’histoire d’amour , on assiste au premier émoi de l’adolescence , à la difficulté de s’affirmer et des choix compliqué à faire dans des situations complexes.

La plume de l’auteur est précise, son ton est cynique afin de mettre en relief les rélles sentiments des personnages, ayant fait scandale à l’époque je m’attendais à un roman sulfureux mais loin de là l’auteur reste très pudique quant aux relations entre les protagonistes?

C’est un court roman auquel j’ai pu extraire la portée , ce ne fut pas un coup de coeur mais j’ai été ravie de découvrir ce classique dont je n’avais jamais entendu parler.

C’est un classique français à découvrir !

Et vous l’avez-vous lu?

Ma note :

❤️❤️❤️,❤️

3,5/5