Stefan Zweig

Edition Le Livre de Poche

Dès leur première rencontre, il l’avait aimée, mais ce sentiment, qui le submergeait jusque dans ses rêves, avait beau être une passion absolue, il lui manquait néanmoins l’événement décisif qui viendrait l’ébranler, c’est-à-dire la claire prise de conscience que ce qu’il recouvrait, se dupant lui-même, du nom d’admiration, de respect et d’attachement, était déjà pleinement de l’amour, un amour fanatique, une passion effrénée, absolue.

Stefan Zweig est un auteur qui a une écriture magnifique car elle est toujours empreinte d’émotion, j’ai lu précédemment Lettre d’une inconnue une de ses nouvelles qui m’avait boulversé.

Le voyage dans le passé est une nouvelle écrite par Stefan Zweig paru pour la première fois en 1929, puis retrouvée, resté inédit en français jusqu’en 2008.

Louis est un jeune homme pauvre mais déterminé ce qui lui a permis de s’extraire de sa condition, aussi à force de travail il devient le secrétaire particulier d’un directeur d’usine le Conseiller G.
Celui-ci l’invite à demeurer dans sa demeure avec sa famille, mais alors que Louis ne vit que pour son travail sa vie prend une tournure différente lorsqu’il fait la rencontre de la femme de son bienfaiteur.

Ils sont irrémédiablement attirés l’un envers l’autre et ne peuvent l’expliquer jusqu’au jour où le conseiller lui propose de partir pour le Mexique pour une mission importante c’est l’opportunité de voir sa carrière changée à jamais.

Mais pourra-t-il se séparer de sa bien-aimée car quelques jours avant son départ ils se livrent l’un à l’autre et s’avouent leurs sentiments alors survient une promesse de la part de l’amante , elle lui promet de se livrer à lui à son retour.

Cependant la Seconde Guerre mondiale se déclare et la séparation qui ne devait durer que deux ans se prolonge durant neuf ans.

Dès lors neuf ans après s’être vus pour la dernière fois ils se retrouvent mais l’amour a-t-il pu résister à la distance et aux circonstances de la vie ?

Séparés tout ce temps par une distance infranchissable, ils ressentaient désormais avec une violence décuplée cette proximité retrouvée qui se passait de mots.

Mon avis :

Comme toujours Stefan Zweig m’a transporté comment en si peu de page l’auteur peut nous transmettre ce flux d’émotions?

Son écriture est fluide, belle et simple afin de nous partager cette histoire d’amour car effectivement il s’agit d’une histoire d’amour, d’un coup de foudre, d’un amour impossible, mais des années plus tard lorsque du coté de l’amante il n’y a plus aucun obstacle est-ce que les sentiments jadis éprouvés sont encore présents lorsque Louis revient en Allemagne pour affaires?

La réponse est positive car il n’a jamais cessé de penser à elle alors il lui rend visite, mais à mesure des heures, des discussions, de leurs efforts ils ne parviennent pas à faire revivre leur amour.

Alors Louis s’accroche à la promesse faite jadis mais l’auteur nous renvoie encore aux circonstances de la vie et au temps qui passe, elle a vieilli et le temps et non les obstacles de la vie a rendu vain l’amour.

Cette lecture a été un coup de coeur la fin aurait été si simple si l’amour des amants avait survécu lors des retrouvailles mais l’auteur pousse la réflexion encore plus loin en s’attachant au tourments intérieurs, à la psychologie des personnages plutôt qu’au désir et à la passion charnelle.

Il s’agit véritablement d’un voyage dans le passé où les souvenirs plutôt que les gestes sont présents à part entière.

Ma note :

❤️❤️❤️❤️❤️

5/5