Gustave Flaubert

Edition le Livre de Poche

Emma Rouault, a été élevée dans un couvent aussi elle se berce d’illusion sur la destinée , rêvant d’une vie romantique comment les princesses des contes de fée.

Aussi en se mariant avec Charles Bovary médecin de son état elle espère vivre l’existence de ses héroïnes.

Mais elle s’est bercée d’illusions car la vie conjugale est terne alors elle cherche à s’évader par tous les moyens.

Elle étouffe dans cette petite ville de province , la maternité avec la naissance de sa fille Marthe ne lui offre guère de joie alors elle s’engouffre encore plus dans une vie fantasmée.

Par ailleurs, nourrissant des ambitions pour Charles , elle effectue de nombreuses dépenses chez son marchand d’étoffes et autres colifichets, M.Lheureux supérieures au train de vie du ménage.

L’invitation au bal du marquis d’Andervilliers lui fait entrevoir un monde auquel elle souhaiterait, en vain, appartenir.

Emma s’enlise dans l’ennui et perd tout espoir d’une vie meilleure , d’autant plus qu’elle n’éprouve plus aucun amour pour Charles, qui pourtant aime toujours sa femme.

Elle ne parvient pas non plus à aimer sa fille, qu’elle trouve laide et qu’elle confie à Mme Rolet, nourrice vénale qui vit dans la pauvreté .

Emma est en quête d’amour elle repousse les avances de Rodolphe et de Léon, mais finit par céder ; s’érigeant en amante passionnée et fantasque souhaitant quitter mari et enfant.

Mais ses amants ne voient en elle qu’un passe temps d’autant plus qu’elle devient trop exigeante et trop amoureuse pour eux .

Malheureusement et suite à de trop grosses dépenses Emma est endetté elle n’hésite pas à demander de l’aide à ses amants qui refusent de lui prêter de l’argent.

Les biens du couple sont saisis les mettant dans une situation très inconfortable , alors malheureuse Emma commet l’irréparable ….

Mon avis :


Emma Bovary est une femme en quête du bonheur ce qui donne lieu à un récit poignant et tragique .

Je n’avais jamais lu Madame Bovary au collège et je suis contente de ne pas l’avoir lu étant plus jeune car je n’aurai peut-être pas apprécié ma lecture de la même façon , il faut une certaine maturité à mon avis pour appréhender ce texte et en apprécié sa richesse.

Ce récit riche peut se révéler ardu mais je l’ai lu d’une traite transportée par la finesse et la psychologie fouillée des personnages.

Flaubert a su retranscrire le sentiment féminin , il a su parfaitement décrire d’Emma en lui donnant divers relief montrant toute sa complexité.

Ce n’est pas un récit joyeux , la tristesse est maitresse , Emma dans sa lutte vers le bonheur fait face à de nombreuses déconvenues jusqu’à sa fin tragique.

Plus elle accumule de richesse , moins elle est heureuse , c’est une femme insatisfaite et superficielle selon certains qui semble ne jamais se remettre en question aujourd’hui elle serait qualifiée de dépressive et c’est le cas en l’espèce .

Ce roman malgré la personnalité fantasque d’Emma est triste mais est-elle si loin des femmes de notre génération?

Je ne pense pas que Madame Bovary soit désuet , elle existe surtout avec l’émergence des réseaux sociaux où l’on cherche à ressembler ou a imiter l’autre , c’est donc une héroïne moderne.

Flaubert n’épargne pas son héroïne , les dettes , les souffrances, les déconvenues amoureuses de la part de ses amants rien ne lui est oté et ce toujours avec une écriture acerbe.

C’est sans doute la raison pour laquelle ce roman a eu droit a un procès en 1857 car il a boulversé les mœurs de l’époque , mais le jugement rendu huit jours après le procès acquitte l’écrivain , le roman peut alors paraître en librairie.

Malgré un côté assez austère et des descriptions et des portraits d’hommes et de femmes très précis et long cette lecture est un coup de coeur assurément .



En effet, l’auteur a mis en scène une histoire remarquable dans un univers ordinaire de manière réaliste , je suis vraiment ravie d’avoir découvert adulte .

Et vous avez-vous lu ce chef-d’oeuvre de la littérature classique?

Ma note :

❤️❤️❤️❤️

5/5