Mary Shelley

Edition la bibliothèque du collectionneur ,

Frankenstein ou le Prométhée moderne est roman épistolaire publié anonymement en 1818 et traduit pour la première fois en français par Jules Saladin, en 1821.

C’est un classique de littérature anglaise même sans l’avoir lu de part ces multiples adaptations cinématographiques , théâtrales ou autre tout le monde sait de quoi il s’agit.
Mais tout le monde ne s’est pas plongé dans ce récit , en effet c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de lire enfin cette oeuvre.

Avant ma lecture je me suis intéressée à l’autrice Mary Shelley j’ai ainsi appris qu’il s’agissait de la fille de la féministe Mary Wollstonecraft femme de lettre illustre et de l’écrivain William Godwin .
Elle perd sa mère très jeune alors qu’elle n’est âgée que de dix jours.
Elle vit alors avec son père qui par la suite va se remariée avec une une femme que Mary n’apprécie guère.
Son père l’encourage à avoir une éducation riche pour une jeune fille à travers des ouvrages de tout genre et la pousse à s’intéresser aux théories politiques libérales.

Mais comment une aussi jeune femme a t-elle pu écrire une telle oeuvre , de quoi s’est-elle inspirée?

Mary qui deviendra Mary Shelley par la suite fait la connaissance de Percy Shelley c’est l’un des plus grands poètes romantiques britanniques c’est un homme qui mène une vie agitée et qui à des pensées révolutionnaires .
Marié , il vit néanmoins une vie de débauche , sa rencontre avec Mary changera sa vie à jamais les jeunes gens décident ainsi de s’enfuir avec la demie soeur de Mary Claire.

En 1816 , en compagnie d’amis dont Lord Byron qui représente l’une des grandes figures du romantisme britannique , séjournent en Suisse ainsi chacun est censé afin de passer le temps d’écrire une histoire d’épouvante.
Des écrits en ressortent dont le Vampire mais l’écrit le plus aboutit est celui de Mary il s’intitule alors Frankeinstein ou le Prométhée moderne.

C’est un roman gothique , publié anonymement tiré à 500 exemplaires c’est un succès immédiat , il est considéré comme le précurseur de la science fiction.

L’histoire est donc la suivante : Au XVIIIe siècle, Robert Walton, jeune Anglais s’engage à essayer de trouver le pôle nord.

Il quitte ainsi le Nord de la Russie dans un navire qu’il commande, il rencontre un homme sur un traîneau, à demi-mort, qui au lieu d’être soulagé d’avoir été secouru, refuse de monter à bord avant de savoir que Walton a l’intention de continuer plus au nord.

Walton apprend que cette homme se nomme Victor Frankenstein, malade, fatigué par son voyage, il choisit de lui raconter son histoire et la somme de tous ses maux.
Victor Frankenstein est un savant , savant fou diront certains qui parvient à donner vie à un cadavre d’homme reconstitué de chairs mortes. Horrifié par le monstre qu’il vient de créer, il préfère l’abandonner. La créature, livrée à elle-même, comprend rapidement qu’il lui sera impossible de mener une existence normale…

Mon avis :

Mary Shelley écrit ce roman épistolaire à 18 ans à peine , elle va s’inspirer du monde scientifique de son époque.

On pourrait penser que c’est un roman révolutionnaire car il reprend les idées des Lumières avec l’idée que Dieu ne serait l’unique créateur .

En effet , Victor Frankeinstein a créé un être vivant , la science en serait donc capable c’étaient des concepts nouveaux qui fleurissaient chez certains scientifiques ou auteurs.

Mary est une jeune femme passionnée de science et c’est ce qui en ressort de ce texte , l’électricité notamment l’intrigue c’est pour cela qu’elle s’en sert dans son roman.

Mais la créature, créée se transforme en assassin elle tue le frère, le meilleur ami et la fiancée du docteur Frankenstein.

Mais le créateur s’est-il rendu compte que sa créature avait besoin de lui est-ce lui le vrai méchant?

Car le monstre du docteur Frankenstein ne cherche que l’affection de son père, il est laid , difforme certes , mais il désire aimé et etre aimé la preuve en est qu’il demande à son père de lui créer une épouse , une compagne semblable à lui qui saurait l’aimer.

Mais le savant s’enfuit et cet espoir est brisé…

Ce texte est sans doute une critique de la nature humaine car Mary Shelley montre que Victor Frankenstein était prêt à tout pour maitriser la création.

Mary Shelley montre également que créature ou être humain ont toujours besoin de la chaleur des autres et sont naturellement bons mais que malheureusement les circonstances de la vie font que parfois ils deviennent mauvais .

Je ne suis pas adepte des romans épistolaires néanmoins j’ai apprécié ma lecture c’est sans contexte un coup de coeur de par sa modernité , son écriture et sa finesse psychologique .
La plume de Mary Shelley est remarquable , c’est la naissance du roman fantastique dont la paternité est attribuée au départ à son époux mais qui permet de libérer la femme-écrivaine qu’elle était .

Ma note :

❤️❤️❤️❤️❤️

5/5